Accueil » Activités » 14 juin, 2017

Les parlementaires canadiens accueillent le 17e Karmapa lors de son voyage inaugural au Canada

14 juin 2017- Canada

Les parlementaires canadiens David Sweet et James Maloney, dans leur discours de   bienvenue au 17e Karmapa Orgyèn Trinlé Dorjé – qui fait son tout premier voyage au Canada – ont tous deux incité le monde et le gouvernement canadien à s’élever contre  la Chine.

« Nous souhaitons la bienvenue au 17e Karmapa à l’occasion de sa première visite au Canada. Sa vie est pour nous un rappel de la situation catastrophique des droits humains dans la soi-disant région autonome du Tibet. À 14 ans, il a fui son pays soumis aux efforts tyranniques de la Chine qui persécute le peuple tibétain par l’assimilation forcée et les entraves à la religion, allant jusqu’à détruire les bâtiments religieux »,  déclare le député David Sweet, qui suggère également que la liberté dont jouissent tous les Canadiens devrait être la règle pour l’humanité tout entière.

Le député souligne combien la situation s’est détériorée et combien les choses ont empiré au Tibet au cours de ces seize années, depuis que le Karmapa est parti en exil.

« Le gouvernement libéral doit faire face à la République Populaire de Chine et plaider en faveur d’une région véritablement autonome pour les Tibétains, de façon à ce qu’ils jouissent des mêmes libertés que nous », déclare le député David Sweet dans son allocution devant le Parlement.

3I8A3499

Le député James Maloney, dans son allocution de bienvenue, déclare que lui et ses collègues saluent l’engagement du jeune chef religieux dans l’aide qu’il apporte aux jeunes, son implication dans la responsabilité sociale et environnementale et son  concours pour présenter l’enseignement bouddhiste au monde moderne.

« Sa Sainteté touche de nombreuses vies en rendant le bouddhisme et la méditation accessibles à tous grâce à la technologie et aux ressources du numérique. Il aide des milliers de personnes qui traversent des difficultés mentales à trouver la paix , » dit James Maloney.

Le député de Etobicoke-Lakeshore, où un centre culturel tibéto-canadien a été créé en 2004, ajoute qu’il souhaite au Karmapa un voyage riche et utile.

Le Karmapa est arrivé au Canada le 29 mai pour un voyage d’un mois ; un événement public est prévu à Calgary aujourd’hui et il sera à Vancouver du 18 au 24 juin. Ce premier voyage au Canada fait suite à un autre voyage inaugural au Royaume-Uni.

Enseignements :

La Compassion et la Véritable nature de l'Esprit

Le Guide de l'Environnement du Karmapa

Les 108 choses à faire pour l'environnement

Les déplacements du 17ème Gyalwang Karmapa

Le retour de Karmapa aux U.S.A.

Le retour de Karmapa aux U.S.A.

Le 19 mai 2008, dans la salle du Hammerstein Ballroom de New-york, le public était serré et enthousiaste : Tibétains, Chinois et Occidentaux, la plupart étaient disciples du précédent Karmapa. Le silence se fit plein de promesses, lorsque Dzogchèn Ponlop Rinpoché présenta le tant-attendu Karmapa Ogyen Trinley Dorjé…

Présentation du Karmapa aux Etats-Unis par Dzogchèn Ponlop Rinpoché, Principal organisateur de la venue du Karmapa aux Etats-Unis en 2008

Présentation du Karmapa aux Etats-Unis par Dzogchèn Ponlop Rinpoché, Principal organisateur de la venue du Karmapa aux Etats-Unis en 2008

La première visite de Sa Sainteté le 17ème Gyalwang Karmapa, Ogyèn Trinley Dorjé, aux Etats-Unis est un événement historique et une occasion à la fois joyeuse et mémorable pour ses nombreux étudiants et amis dans le monde occidental. Sa Sainteté, qui est à la tête de l’école Kagyu du bouddhisme tibétain, est largement reconnue comme étant un des plus grands Maîtres spirituels de notre temps…

La vie en Inde

La vie en Inde

L’arrivée du Karmapa à Dharamsala bénéficia d’une couverture médiatique extraordinaire dans la presse internationale : The Associated Press, Agence-France Press, The BBC, CNN, NBC, ABC, CBS, The Economist, Newsweek, Time, The New York Times, The Times of India, the Hindustan Times, et la plupart des autres médias du monde entier.