Accueil » La Lignée du Rosaire

La Lignée du Rosaire

Depuis le Bouddha Vajradhara, les maîtres de la lignée Kagyu forme une guirlande ininterrompue de maîtres et de disciples appelée « La Lignée du Rosaire d’Or ». La tradition de l’école Kagyu met l’accent sur la continuité des instructions orales qui se transmet de maître à disciple, comme le révèle le sens littéral du mot « Kagyu ». La première syllabe « Ka » se réfère aux écritures du Bouddha et aux instructions orales du maître. « Ka » comprend deux significations : la sagesse éveillée transmise par les mots de l’enseignant et la force que ces paroles intérieures incarnent. La seconde syllabe « Gyu » exprime la notion de lignée ou de tradition. Ces deux syllabes réunies signifient « La lignée des instructions orales ».

Marpa Lotsawa, le père de la lignée Kagyu

Marpa Lotsawa, le père de la lignée Kagyu

La lignée Kagyu

La lignée Kagyu remonte depuis le Bouddha Shakyamouni et se poursuit de façon ininterrompue jusqu’à Marpa, le grand traducteur et yogi, qui amena la lignée de l’Inde jusqu’au Tibet.

Marpa le traducteur

Marpa recut sa formation de traducteur de Drogmi Yeshé (993-1050) et voyagea ensuite à trois reprises en Inde, puis quatre fois au Népal, à la recherche d’enseignements bouddhistes. On dit qu’il étudia avec 108 maîtres et yogis, cependant ses maîtres principaux furent Naropa et Maitripa.

Tilopa et Naropa

Marpa reçut de Naropa les enseignements tantriques de la lignée, appelés, les Quatre Transmissions Spéciales (tib bk’a-babs-bzhi) qui regroupent six pratiques:

  1. le yoga du stade intermédiaire (bardo) et celui du transfert de conscience,
  2. le yoga du  rêve,
  3. le yoga de la claire lumière et celui du corps illusoire,
  4. le yoga de la flamme ardente.

Naropa reçut les quatre transmissions spéciales (988-1069) directement de Tilopa, qui les reçut lui-même de deux sources : la lignée directe et la lignée indirecte.
La lignée directe  réside en le Bouddha Vajradhara (Dorjé Chang). Quant à la lignée dite indirecte, celle-ci se réfère au fait que Tilopa reçut également les quatre transmissions spéciales depuis ses principaux maîtres. Tilopa et Naropa se comptent parmi les plus grands érudits et mahasiddhas accomplis de  Nalanda qui fut la plus célèbre Université Bouddhiste de l’Inde.

Milarépa

Les quatre transmissions spéciales furent ensuite introduites par Marpa au Tibet, qui les transmit à son disciple de cœur et successeur de la lignée, Milarépa (1040-1123), le yogi le plus célèbre du Tibet pour avoir atteint l’éveil en une seule vie. Il préserva la lignée en maintenant la tradition de la pratique.

Gampopa

Le grand maître Gampopa (1084-1161) également connu comme Dagpo Lhajé, ainsi que Réchoungpa (1084-1161), furent les principaux étudiants de Milarépa.
Gampopa qui fut prophétisé dans les soutras par le Bouddha Shakyamouni, innova en créant une nouvelle école du nom de Dagpo Kagyu qui unifie la lignée du Mahamoudra de Milarépa et la tradition des étapes de la voie progressive de la lignée Kadampa. Il eut trois disciples de cœur dont Dusoum Khyènpa, Phakmo Drukpa et Saltong Shogom.
Dusoum Khyènpa (1110-1193) appelé également «  Khampa Usey » (litt. le « Khampa aux cheveux blancs « ) devint célèbre pour être le Premier Karmapa et le fondateur de la lignée Karma Kagyu.

Le Rosaire d’Or

Vajradhara
Tilopa
Naropa
Marpa
Milarepa
Gampopa
Premier  Karmapa – Dusoum Khyenpa
Drogon Réchèn
Pomdrakpa
Deuxième Karmapa – Karma Pakshi
Orgyènpa
Troisième Karmapa – Rangjoung Dorjé
Gyalwa Yungtönpa
Quatrième Karmapa – Rolpé Dorjé
Khachö Wangpo
Cinquième Karmapa – Deshin Shekpa
Ratnabhadra
Sixième Karmapa – Thongwa Dönden
Bengar Jampal Sangpo
Goshir Paljor Dhöndrup
Septième Karmapa – Chödrak Gyamtso
Tashi Paljor
Huitième  Karmapa – Mikyö Dorje
Könchok Yenlak
Neuvième Karmapa – Ouangchouk Dorjé
Chökyi Ouangchuk
Dizième Karmapa – Chöying Dorjé
Yeshé Nyingpo
Onzième Karmapa – Yeshé Dorje
Palchèn Chökyi Dhondrup
Douxième Karmapa – Changchub Dorjé
Chökyi Jungney
Treizième Karmapa – Dudul Dorjé
Mipham Chödrup Gyamtso
Péma Nyinjé Ouangpo
Quatorzième Karmapa – Thekchö Dorjé
Lodrö Thayé
Quizième Karmapa – Khakyab Dorjé
Péma Wangchok Gyalpo
Paldèn Khyentsé Öser
Seizième Karmapa – Rangjoung Rigpe Dorjé
Dix-Septième Karmapa – Ogyèn Trinley Dorjé
test

Enseignements :

La Compassion et la Véritable nature de l'Esprit

Le Guide de l'Environnement du Karmapa

Les 108 choses à faire pour l'environnement

Les déplacements du 17ème Gyalwang Karmapa

Le retour de Karmapa aux U.S.A.

Le retour de Karmapa aux U.S.A.

Le 19 mai 2008, dans la salle du Hammerstein Ballroom de New-york, le public était serré et enthousiaste : Tibétains, Chinois et Occidentaux, la plupart étaient disciples du précédent Karmapa. Le silence se fit plein de promesses, lorsque Dzogchèn Ponlop Rinpoché présenta le tant-attendu Karmapa Ogyen Trinley Dorjé…

Présentation du Karmapa aux Etats-Unis par Dzogchèn Ponlop Rinpoché, Principal organisateur de la venue du Karmapa aux Etats-Unis en 2008

Présentation du Karmapa aux Etats-Unis par Dzogchèn Ponlop Rinpoché, Principal organisateur de la venue du Karmapa aux Etats-Unis en 2008

La première visite de Sa Sainteté le 17ème Gyalwang Karmapa, Ogyèn Trinley Dorjé, aux Etats-Unis est un événement historique et une occasion à la fois joyeuse et mémorable pour ses nombreux étudiants et amis dans le monde occidental. Sa Sainteté, qui est à la tête de l’école Kagyu du bouddhisme tibétain, est largement reconnue comme étant un des plus grands Maîtres spirituels de notre temps…

La vie en Inde

La vie en Inde

L’arrivée du Karmapa à Dharamsala bénéficia d’une couverture médiatique extraordinaire dans la presse internationale : The Associated Press, Agence-France Press, The BBC, CNN, NBC, ABC, CBS, The Economist, Newsweek, Time, The New York Times, The Times of India, the Hindustan Times, et la plupart des autres médias du monde entier.