Accueil » Activités » 10 septembre, 2018

Karmapa à l’université de Wisconsin-Madison

31 août 2018 – Madison, USA

 Sa Sainteté le 17e Karmapa s’est rendu à l’université de Wisconsin-Madison la semaine dernière. Il a été reçu par le ‘Centre pour des esprits sains’, l’un des  instituts de recherche les plus importants dans le monde pour les neurosciences affectives et contemplatives. Sur une période de deux jours, Sa Sainteté a rencontré le doyen de l’université, ainsi que les responsables ou représentants des différents départements ou centres situés sur le campus, notamment le Centre pour des esprits sains, le Centre pour les sciences humaines, le Centre pour la religion et la citoyenneté mondiale, la Section de l’éducation permanente, l’Institut de santé mondiale, l’Institut Nelson pour les études environnementales et le Programme d’études religieuses. Le but de ces rencontres était principalement d’examiner comment les responsables religieux pourraient travailler de façon plus efficace avec des scientifiques, des universitaires et des experts mondiaux dans leur approche des questions environnementales et sociales.

Dans une rencontre avec Richard Davidson (fondateur et directeur du Centre pour des esprits sains), Jonathan Patz (directeur de l’Institut de santé mondiale) et Paul Robbins (directeur de l’Institut Nelson d’études environnementales), Sa Sainteté a émis l’opinion que la connaissance scientifique ne suffit pas pour inciter les gens à modifier leur comportement. Il a déclaré : « La science a besoin des responsables religieux pour l’aider à convaincre les gens que la protection de l’environnement est une question morale urgente, et pas seulement une question économique ou politique. Sans la science, les gens n’ont pas les connaissances nécessaires pour résoudre les problèmes environnementaux et sociaux. Mais si on peut ajouter un soutien religieux à l’expertise scientifique, on peut générer plus de courage et d’engagement dans le public afin d’aborder ces questions. Pour cette raison, la science et la religion doivent trouver des moyens de travailler ensemble. »

 

IMG_0934-1600x900

Entre les réunions, Sa Sainteté a fait le tour du campus et visité le bureau de Gaylord Nelson, ancien gouverneur du Wisconsin et initiateur de la Journée de la terre. Sa Sainteté a particulièrement tenu à visiter et rendre hommage aux lieux de sépulture sacrés amérindiens situés sur le campus de Université de Wisconsin-Madison.

Comme suite à cette visite, Sa Sainteté a accepté d’assister à de futurs  événements à l’université avec des dignitaires religieux de différentes traditions qui sont invités à s’associer à des scientifiques, des universitaires, des psychologues, des économistes, des décideurs et des pratiquants pour aborder les questions environnementales et sociales qui se posent au niveau mondial.

Enseignements :

La Compassion et la Véritable nature de l'Esprit

Le Guide de l'Environnement du Karmapa

Les 108 choses à faire pour l'environnement

Les déplacements du 17ème Gyalwang Karmapa

Le retour de Karmapa aux U.S.A.

Le retour de Karmapa aux U.S.A.

Le 19 mai 2008, dans la salle du Hammerstein Ballroom de New-york, le public était serré et enthousiaste : Tibétains, Chinois et Occidentaux, la plupart étaient disciples du précédent Karmapa. Le silence se fit plein de promesses, lorsque Dzogchèn Ponlop Rinpoché présenta le tant-attendu Karmapa Ogyen Trinley Dorjé…

Présentation du Karmapa aux Etats-Unis par Dzogchèn Ponlop Rinpoché, Principal organisateur de la venue du Karmapa aux Etats-Unis en 2008

Présentation du Karmapa aux Etats-Unis par Dzogchèn Ponlop Rinpoché, Principal organisateur de la venue du Karmapa aux Etats-Unis en 2008

La première visite de Sa Sainteté le 17ème Gyalwang Karmapa, Ogyèn Trinley Dorjé, aux Etats-Unis est un événement historique et une occasion à la fois joyeuse et mémorable pour ses nombreux étudiants et amis dans le monde occidental. Sa Sainteté, qui est à la tête de l’école Kagyu du bouddhisme tibétain, est largement reconnue comme étant un des plus grands Maîtres spirituels de notre temps…

La vie en Inde

La vie en Inde

L’arrivée du Karmapa à Dharamsala bénéficia d’une couverture médiatique extraordinaire dans la presse internationale : The Associated Press, Agence-France Press, The BBC, CNN, NBC, ABC, CBS, The Economist, Newsweek, Time, The New York Times, The Times of India, the Hindustan Times, et la plupart des autres médias du monde entier.